Space-Battle-Free-Download-HD-Wallpaper

Les batailles spatiales

Ce qu’il faut faire

Penser en trois dimension
Les guerres spatiales sont affranchies de la dimension terrestres si bien qu’il faut avoir une dimension déployée en tous sens. Ce faisant, il est nécessaire d’imaginer des stratégies de combats spatiaux et autres astuces que permettent le vide.

Donner un cadre
Pour le combat spatiaux, autant que ça soit visuel. Un champ d’astéroïde, une étoile à neutron, à la limite d’un champ de gaz, en orbite autour d’une planète, dans les anneaux d’une planète géante, ou mieux, un trou noir. Même si ce n’est que du décor cela donne plus d’ampleur aux combats et permet de montrer pleins de choses.
Une étoile à neutron peut perturber les instruments et donc couper des systèmes de détection et limiter les sorties de petits vaisseaux à causes des radiations. On peut aussi imaginer qu’en pareil cas une faction tente de pousser ou d’attirer l’ennemi vers l’étoile pour la détruire.
Un champ d’astéroïde permet de tendre des embuscades, mais abîme les gros vaisseaux.

Définir les technologies
Le combat sera très différent selon les techniques. Il y aura soit des lasers, des torpilles, des champs de forces, des attaques avec des petites vaisseaux. Il est intéressant aussi de faire confronter des factions aux techniques différentes, l’une plutôt rayon et énergie contre une autre plus missile et explosion de masse.
Il est aussi important de préciser la hiérarchie des différents vaisseaux avec leur attributs et force afin que l’on saisisse mieux les rapports de force.

Ce qu’il ne faut pas faire

Le bruit dans l’espace
C’est une précision peut être ridicule mais il n’y a pas de réacteurs vrombissants, d’explosions tonitruantes ou de sifflement de rayons lasers. Le vide spatial est vide de son donc il faut éviter toute mention de bruit, sauf à l’intérieur des vaisseaux ou/et d’endroits pressurisés.

Lasers et bouclier
J’entends par là les combats à la Stargate avec des coups de lasers qui se fracassent sur les boucliers, qui finit pas céder. Le tout sans le moindre stratégie.
Un vaisseau peut très bien de passer de bouclier s’il possède une coque d’une incroyable résistance, et le lasers n’est pas la seule arme.

Les points faibles
Le coup du point faible à détruire, c’est cliché. Il vaut mieux imaginer des moyens plus originaux de détruire les vaisseaux, engendrant de nouvelles perspectives de combats.

Le « je détruis tout »
Pour gagner un combat, la destruction pure et simple de la flotte adverse n’est pas forcément la réponse absolue. Il peut s’agir de la déstruction d’une barrière, désarmoçage d’un champ de mine, de la prise de certains points vitaux comme des génératrices ou des station spatials.

La technologie foisonnantes
La SF offre beaucoup de possibilités en terme de technologies et de puissance de feu. Or, même si cela demeure impressionant, il est parfois plus intéréssant d’affiner le contexte.
Imaginons que les vaisseaux coûtent horriblement cher, les flottes ne chercheraient pas l’anéantissement mais la prise des vaisseaux adverses. Ou alors les armes pourraient se limiter à des choses très simples comme l’envoie de bombe dans l’espace ou d’impulsion éléctromagnétiques.

Les flottes
Alors certes, ça se passe dans l’espace, cependant des combats spatiaux n’incombe pas forcément l’affrontement de deux flottes. Il peut être question de différentes combinaisons :

station vs flotte
planète vs flotte
planète vs planète
flotte vs flotte
station vs station

Il peut aussi s’agir de deux vaisseaux, imaginons un de type générationnel avec plusieurs escadrons de petites vaisseaux contre un énorme cargons transportant des milliers de troupes.

Laisser un commentaire