Les clés de l’écriture – #11

— CLÉ # 11 — Rendez les autres personnages indispensables Pour gagner l’intérêt du lecteur, vous devez faire en sorte qu’il apprécie autant les personnages secondaires que le protagoniste æ l’antagoniste. Plus ces personnages comptent, plus votre récit sera passionnant. Tant que cette myriade de personnalité sera le garant de l’intérêt et de l’émerveillement du…

Les clés de l’écriture – #10

— CLÉ # 10 — Ciblez le malheur et soignez les interactions L’intrigue peut mourir du malheur d’un personnage : les drames ne sont pas gage de qualité. En voulant relater des destins tragiques qui ne concernent pas le protagoniste, vous courez seulement à votre perte. Les personnages ternes attirent l’indifférence, sur eux-mêmes et aussi,…

Les clés de l’écriture – #9

— CLÉ # 9 — Le protagoniste triomphe par ses actes, non par son verbe Une victoire obtenue grâce à une argumentation ciselée suscite un sentiment d’ennui chez le lecteur, sinon peu d’émotion. Voir un individu agir capte bien plus l’attention qu’une personne qui professe de brillants traits d’esprit. Votre récit sera bien plus prenant si…

Les clés de l’écriture – #2

— CLÉ # 2 — Ne vous contenter pas du protagoniste, utilisez l’antagoniste. Soyez exigeant avec le protagoniste, il peut apparaître sans épaisseur et s’avérer très peu actif au cours du récit. Il perd de son intérêt et le lecteur s’identifie moins à lui. Cependant, utilisez un adversaire archétypal et il sera plus efficace qu’un…

Comment créer un bon antagoniste

Alfred Hitchcock a dit : « meilleur est le méchant, meilleur est le film ». Le maître du suspens énonçait une règle ancienne de l’écriture pour tout récit, du moins pour tout récit se voulant captivant. La base d’une bonne histoire repose sur un conflit, lequel est incarné par le protagoniste, le personnage principal dont le lecteur suit…