Les plans secrets de l’Étoile noire

étoile noire star wars

L’Étoile de la mort est une station spatiale sidérale mobile de la taille d’une lune et de forme sphérique. Dotée d’un équipement de haute technologie, elle abrite une flotte de plusieurs appareils de combats, une quantité colossale d’armement et plusieurs bataillons pour un effectif de plus d’un million de personnes. Accessoirement, l’Étoile de la mort est capable de vaporiser une planète d’un seul tir de superlaser Mark. La planète Aldorande et son peuple seront ainsi annihilés lors de l’épisode IV à titre de démonstration de force pour contraindre la rébellion de se rendre. L’empereur Palpatine comptait resserrer son emprise sur la galaxie grâce à l’armement lourd et à la mobilité de cette station en inspirant la peur à n’importe quel système de la galaxie. L’ironie est que cela produira l’effet inverse et précipitera la chute de l’empire.

explosion aldorande étoile noire star wars

Dans le chronologie du récit, le concept de ces stations de combat a tout d’abord été développé secrètement sur la planète Géonosis, puis sous l’impulsion de Palpatine par Bevel Lemelisk et Tol Sivron dans un laboratoire secret créé par le Grand Moff Tarkin (et situé dans un amas de trous noirs à proximité de la planète Kessel, la Gueule ou Le Maw selon les versions). L’Étoile noire a été construite dans le plus grand secret pour le compte de l’Empire galactique.

schéma étoile noire star wars

Pareille construction s’apparente à une merveille d’ingénierie et demanderait dans la réalité un travail de conception considérable. Un travail que Carlos Pardo a fait. Connu sous le pseudonyme de Made sur Internet, c’est un illustrateur et un graphiste parisien entretenant une passion pour l’univers de Star Wars. Après les étudiants en architecture qui avait dessiné des épures d’ingénieurs des engins de combat, la France se distingue à nouveau en enrichissant ce vaste univers. Pardo s’est lancé dans la réalisation d’un plan de section du monument de la saga cinématographique, comme s’il avait retrouvé un document perdu datant de sa construction. Il est ainsi possible d’imaginer la nature des plans cachés dans R2D2 dans l’épisode IV.

Carlos Pardo plans étoile noire star wars

L’idée a germé suite à un travail de cartographie des routes de France stylisé à la manière du métro. Il s’agissait pour Pardo d’un défi long, complexe et très instructif pour alimenter son goût pour la représentation en plan. Durant le processus de document pour ce projet, il a découvert quantité de graphiques, de nomenclature, d’épures qui ont nourri l’envie de composer son propre schéma. Il est revenu à sa passion pour Star Wars, spécialement l’Étoile de la Mort dont la masse et la complexité l’ont toujours impressionné.

schéma étoile noire star wars

Malheureusement, il n’existait pratiquement rien mis à part quelques éléments graphiques tirés de la trilogie originelle. Seules quelques planches peuvent être aperçues dans l’épisode IV et un hologramme très sommaire dans l’épisode VI.

plan étoile noire star wars épisode IV

hologramme étoile de la mort étoile noire star wars épidoe VI

Déçu par la qualité de ces éléments qui ne traduisaient pas la complexité de la célèbre et sinistre station spatiale, Pardo a investi deux années et 400 heures de travail pour produire un plan détaillé de l’Étoile de la Mort. Il voit son travail comme une participation à la culture pop grâce à un rendu à couper le souffle.

plan étoile noire star wars

Le résultat est proprement stupéfiant. Le regard se perd en contemplation dans les tuyaux, les couloirs et les galeries qui courent sur le plan pour former une image riche et hypnotique. Pardo contribue à alimenter le mythe Star Wars par un visuel à couper le souffle.

plan étoile noire star wars

Pour ceux qui sont intéressés, il est possible de le soutenir dans son initiative, ou d’acheter un poster, en finançant son projet via Kickstarter.

Laisser un commentaire